L’exportation Et L’internationalisation

Allemagne: Leader européen du secteur alimentaire

alemania

Le marché alimentaire en Allemagne

L’Allemagne détient la meilleure économie européenne, également en troisième place à l’échelle mondiale en exportation en plus d’être un marché innovant et très compétitif, où l’excellence et la qualité font de pair. Une des bases de cette position forte est celle du secteur alimentaire, qui alimente un réseau de vente très diversifié.

Bien que pour certains la cuisine allemande ne varie pas trop des saucissons ou des jarrets de porc typique du sud, en réalité, l’alimentation nationale allemande est bien plus variée que ces clichés.

Avec une bonne localisation stratégique, c’est le marché de boissons et d’alimentation le plus grand d’Europe, qui offre beaucoup d’opportunités autant pour les consommateurs que les producteurs. Les entreprises du monde entier du secteur de la nourriture et de la boisson comptent plus de 170 000 produits alimentaires différents.

Approximativement 82 millions de consommateurs font que l’Allemagne est le plus grand détaillant de produits alimentaires et de boissons d’Europe. Le chiffre d’affaires de l’alimentation a augmenté au total de 2,3%, approchant les 191.000 M EUR en 2015. D’autres grands canaux de distribution importants comprennent la vente de services alimentaires (73.600 M EUR) et l’exportation d’aliments traités (55.300 M EUR).

L’industrie de la boisson et de la nourriture est le troisième plus grand secteur de l’industrie allemande. Celle-ci compte un peu plus de 5.800 petites et moyennes entreprises qui emploient approximativement 560.000 personnes.

Les plus grands segments de cette industrie selon la production sont des produits à base de viande et de charcuterie (24%), les produits laitiers (14%), les produits préparés (10%) et les produits de confiserie (9%).

Actuellement l’Allemagne est le troisième plus grand exportateur et importateur de produits alimentaires et agricoles du monde entier. En 2015, les importations ont augmenté de plus de 6% c’est à dire 74.500 M EUR, qui place l’Allemagne comme l’importateur le plus important pour les produits étrangers par ses importations nettes d’alimentation et de boisson sur le marché européen.

Il s’agit d’un marché très ouvert aux nouvelles influences culturelles et aux tendances gastronomiques, ce qui offre donc de grandes opportunités commerciales. Cela rend l’industrie allemande connue non seulement pour sa qualité mais aussi son adaptation à répondre à l’évolution des goûts et des besoins des consommateurs.

Bien que le pays semble incertain sur l’avenir de la zone euro et des accords commerciaux internationaux, sa domination en Europe est encore très présente. En ce qui concerne les perspectives d’avenir du marché, les analystes de l’industrie prévoient une croissance positive pour 2017. Les consommateurs ont tendance à acheter une qualité de plus en plus exigeante, participent au commerce équitable, et demandent des produits plus sains. Par conséquent, l’industrie alimentaire est à l’heure actuelle l’un des domaines avec le plus d’opportunités d’entrées pour les entreprises espagnoles.  L’Allemagne continue d’être un moteur de l’économie mondiale par son poids en termes de capitale et de ses exportations de biens de consommation.

ITC participe à l’élaboration d’un article sur la feuille de route à suivre pour entamer des relations commerciales dans le monde pour le journal Expansion

expansion pymes xopik noticia articulo e1423471702230

Le cabinet de Conseil ITC a collaboré dans un article du journal Expansion, dans lequel est analysée la nécessité, pour les entreprises souhaitant exporter, de suivre une feuille de route déterminée. Associée chez International Team Consulting et forte d’une longue expérience dans le conseil à l’international, Julia Farré a été sélectionnée pour participer à l’élaboration de cet article, tout comme d’autres professionnels du secteur, tels Alfredo Bonet (directeur international de la Chambre d’Espagne), et Roberto Barros (directeur international de la Chambre de Commerce de Tarragone).

Il est indispensable de connaître et respecter les différentes coutumes sociales et imprésariales de chaque pays, afin d’instaurer dès le début un climat de confiance qui contribuera au succès des négociations avec les potentiels partenaires. De ce fait, certains facteurs sont déterminants et relativement variables d’un pays et d’une religion à l’autre, notamment la façon de se présenter, les thèmes abordés lors d’une conversation, l’accoutrement, ainsi que les contacts physique et visuel avec l’interlocuteur.

Cet article propose des conseils utiles tout en mettant en garde par rapport aux faux-pas les plus fréquents au moment d’entamer les négociations propres à l’exportation.

Nous vous invitons à le lire dans son intégralité en suivant ce lien :

http://www.int-team.com/wp-content/uploads/2017/04/102.-manual-de-etiqueta-para-negocios.pdf

Exporter en Allemagne: les éléments clés pour accéder au marché allemand

Logo Cámara Valencia 1

Exporter en Allemagne

Le marché allemand dispose de nombreuses opportunités pour les entreprises espagnoles. Notre entreprise de conseil s’occupe de plus de 200 projets chaque année, une grande partie étant destinée à l’Allemagne. En tant que société espagnole, nous expérimentons quotidiennement la variété des secteurs dans lesquels il est possible de vendre. Les raisons ? Elles sont multiples ! L’adaptation, la flexibilité, le service, le produit et le prix sont autant de facteurs qu’il faut prendre en compte. Il s’agit aussi de trouver un agent commercial compétent et/ou un distributeur ayant le profil adéquat, plus particulièrement un client objectivement conforme, qui soit capable de mettre en avant le produit espagnol sur le territoire allemand, tout en étant soutenu par l’entreprise.

Le 4 mai prochain aura lieu la journée « Allemagne: les éléments clés pour accéder au marché » au sein de la Chambre de Commerce de Valence. Cristina Danón, directrice associée de ITC disposant d’une solide expérience sur le marché allemand, sera aux côtés d’autres experts pour animer cette journée. Ces journées se destinent à des entreprises qui exportent ou qui ont un potentiel à l’export et qui seraient intéressées pour connaître les particularités du marché allemand ainsi que les outils nécessaires pour y accéder.

Le programme de la journée :

  • 09h45 : Accueil du public et remise de la documentation
  • 10h : Ouverture par D. Vicente Mompó, le Directeur du Département Internacional de la Chambre de Commerce de Valence
  • 10h15 : Faire des affaires en Allemagne. Clés de réussite et erreurs fréquentes, introduction de Madame Cristina Danón, directrice associée de ITC
  • 10h35 : Outils pour entrer sur le marché, rapport de Cristina Danón, directrice associée de ITC ; D. José Orero, Collège d’Agents Commerciaux et Rut Soriano, département International de la Chambre de Commerce de Valence
  • 11h35 : Témoignage d’entreprises valenciennes en Allemagne
  • 12H15 : Colloque et clôture
  • 12h20 : Réunion avec les intervenants demande préalable par mail

Lieu de célébration :

Siège central de la Chambre de Commerce de Valence, Carrer Poeta Querol, 15, 46002 Valence

Les entreprises intéressées pour assister à cet évènement peuvent s’y inscrire de façon totalement gratuite en cliquant sur le lien suivant :

http://compras.camaravalencia.com/default.aspx?idproducto=6079&utm_source=Directo

Agents commerciaux en France et en Allemagne : journée proposée par l’ARVET

logo arvet 300x125

Agents commerciaux en France et en Allemagne : journée proposée par l’ARVET

Le 8 Mars dernier a eu lieu dans les locaux de l’ARVET (Regroupement des Exportateurs de produits Transformés) une journée basée sur la question. « Comment trouver des agents commerciaux en France et en Allemagne ? » dispensée par ITC.

D’après Cristina Danón, consultante-partenaire d’ITC, un avantage se détache des autres à avoir un agent commercial dans ces pays. « En plus de générer des économies au niveau des coûts de sélection, de formation et des coûts fixes pour entretenir le personnel, l’agent permet d’économiser du temps pour connaitre et s’intégrer dans un pays, puisque celui-ci est supposé être bien intégré et bon connaisseur du marché cible ».

Ce n’est pas le seul profit. Cristina Danón souligne aussi qu’avec un agent commercial « les ventes restent plus diversifiées qu’en passant par un distributeur. Cela peut apporter de nouveaux clients et contacts qui ont confiance en cet agent depuis plusieurs années et qui n’auraient pas confiance en nous sans son intermédiaire. ». De fait, cette journée a clairement montré que l’agent commercial nous permet de garder un contrôle plus fort sur certains aspects importants du marketing mix de l’entreprise comme la politique de prix, l’utilisation de l’image de marque, le positionnement du produit…  si on compare avec le niveau de contrôle qu’on atteint en passant par un distributeur.

Pour les trouver et les évaluer, Cristina Danón a énuméré une série de sites Internet et de liens qui permettront aux participants de débusquer à chaque occasion l’agent adéquat en France ou en Allemagne. En résumé, des sources d’information qui vont nous permettre d’arriver jusqu’aux meilleurs agents de chaque pays.

Quand vient le moment de s’engager avec un agent commercial, la consultante-partenaire d’ITC a recommandé de garder un même modèle de contrat avec l’agent, et a rappelé l’importance de signer un objectif de vente.

Vous pouvez consulter le rapport complet via le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=lKEj_HQeRsk