Actualités

Exporter au Etats-Unis: Le TTIP depuis la perspective européenne

exportar a Europea.TTIP  300x175

El TTIP est un traité de libre-échange soutenu par la Commission européenne et les entreprises européennes qui cherchent à faciliter les exportations entre l’Europe et USA.

Depuis juin 2013, la commission européenne, le gouvernement américains et les grands lobbies industriels se sont réunies pour négocier les conditions d´un accord transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), un nouvel accord a fixé un objectif de faciliter les échanges entre les deux territoires qui représentent 60% du PIB mondial et un marché de 800 millions de consommateurs. Au cours de la visite d’Obama en Europe le mois d’Avril dernier, selon les négociateurs, de grands progrès ont été accompli dans des domaines tels que les pratiques réglementaires, les petites et moyennes entreprises, ou la levée des tarifs douaniers. Sur ce dernier point, les différentes parties ont échangé des offres pour libéraliser tôt ou tard 97% des lignes tarifaires, sans toucher au 3% restants, relatif aux produits les plus sensibles, principalement agricoles.

L’agriculture demeure l’un des aspects les plus complexes de la négociation, non seulement pour les droits de douane, mais aussi pour d’autres questions telles que les normes en matière de sécurité alimentaire ou les systèmes de protection des indications géographiques. Les États-Unis, par exemple, voient leur mécanisme le plus approprié et qui résiste à assumer les exigences que l’Union européenne lui soulève dans ce domaine. La prochaine rencontre aura lieu cet été sur le territoire européen et cherchera à continuer de finaliser le texte de l’accord dans la plupart des domaines possibles.

Avec la difficulté technique des négociations, les États-Unis et l’UE, il faut faire face à une forte opposition de divers secteurs de la société. De nombreuses organisations dénoncent le traité comme une négociation sombre, opaque et plein de contreparties sociales, environnementales et culturelles douteuses.

Alors que l´Administration nord-américaine, souligne que, bien que le débat politique de plus en plus, les sondages montrent que la plupart des Américains sont en faveur du libre-échange, la Fondation Bertelsmann souligne que seulement 17% des Allemands soutiennent aujourd’hui ce traité, contre 55% qui l´ont fait en 2014.

La dernière étude de l´américain Pew Research Center sur l´image des Etats-Unis dans le monde a démontré aussi que l´Allemagne est le pays européen qui a plus de réticence contre les USA.  45% des allemands sont « Défavorables », contre 27% des français et espagnoles.

Remo Korteweg, chercheur au Centre for European Reform de Bruselas, a mis en garde récemment dans un débat à Londres, le prix pour l´approbation du TTIP pourrait être une Union européenne “plus vulnérable, plus fragmenté et à un risque accru de croissance de l’anti-américanisme et de l’opposition à l’ouverture des marchés”

En outre, s´ajoute la filtration de Greenpeace qui dénonce le déclassement des États-Unis dans la réglementation communautaire en matière de  santé ou d’environnement.

La situation est donc complexe. Si dans les prochains mois, les principales différences ne sont pas résolus et que l’accord n´est encore pas signés avant la sortie d´Obama de la maison blanche, il sera très difficile de reprendre la discussion de TTIP dans l’avenir.

Nous vous recommandons le chapitre précédent: Exportation vers l’Europe: Le TTIP du point de vue américain.