Actualités

Le futur du secteur de la construction espagnole: l’exportation

Le présent et senal salida exit 150x150le futur des entreprises du secteur de la construction espagnole se concentrent sur les exportations vers l’Amérique Latine et le Maghreb, et plus particulièrement vers les marchés comme le Brésil, la Colombie, le Maroc et l’Algérie. D’autres régions telles que la Russie ou le Moyen-Orient présentent également des opportunités pour les entreprises espagnoles.

Bien que 54% des exportations du secteur de la construction espagnole soient destinées aux pays de l’Union Européenne,  on y enregistre une augmentation des ventes de seulement 5,7% entre 2006 et 2012. Néanmoins, sur cette même période, on constate une augmentation de 403% en Amérique latine et 109% au Maghreb.

Il s’agit de pays émergents, pour  lesquels localiser et travailler avec la personne adéquate est crucial : être en contact avec  les interlocuteurs du Gouvernement, les  entreprises publiques et privées qui ont remporté des appels d’offre (constructeurs, promoteurs, ingénieries, cabinets de consulting…), des distributeurs et importateurs déjà implantés, des agents commerciaux … En l’absence de ces contacts, il sera impossible pour les PME et grandes entreprises de pénétrer ces marchés et d’y consolider leurs ventes.

Informez-vous bien avant d’entrer, réalisez plusieurs voyages de prospection pour connaître les acteurs locaux, recevez des feedback, analysez les opportunités et établissez des relations personnelles régulières avec les partenaires potentiels. Rappelez-vous que ce sont des marchés pour lesquels il ne faut s’attendre à des résultats à court terme, sinon à long terme, et qui seront certainement au dessus de vos attentes lorsque vous les atteindrez.

Source des chiffres: “El potencial exportador de la construcción española”, Construmat