Actualités

SÉMINAIRE: Comment exporter en Allemagne?

Il n’est de secret pour personne que le contexte actuel mondial se caractérise par une récession pour la majorité des pays, et par-dessus tout dans les zones considérées stables et solides comme par exemple l’Europe. Bien évidemment, dans un tel contexte, certaines entreprises sont touchées de plus près que d’autres et, pour s’ouvrir de nouvelles portes, les entreprises catalanes de la région de Tarragone n’hésitent pas à prospecter de nouveaux marchés comme par exemple l’Afrique Subsaharienne, l’Asie ainsi que des pays européens qui sortent la tête de l’eau comme par exemple l’Allemagne. Exporter en Allemagne.

Durant ce séminaire, la consultante en commerce International Júlia FARRÉ a mis l’accent sur  le fait qu’avant de s’aventurer sur les terres allemandes, il faut prendre en compte une série de facteurs afin que cet investissement porte ses fruits. Ce qu’il faut tout d’abord noter, c’est que le processus à l’export est un investissement qui se traduit sur le moyen et long terme et ne donne très peu de résultats sur le court terme. C’est pourquoi, les entreprises doivent tenir compte que chaque action doit être minutieusement étudiée, planifiée et exécutée. Chaque entreprise est différente et requiert un diagnostic personnalisé. Une fois celui-ci réalisé, il reste à déterminer quel sera le marché cible. Pour les entreprises qui se lancent pour la première fois dans cette expérience à l’export, il est recommandable de commencer par des pays qui peuvent être qualifiés de « faciles ». Cependant, si pour n’importe quelle autre raison comme par exemple l’existence d’un associé allemand, de produits ou d’opportunités diverses qui font que l’entreprise décide de privilégier tel ou tel pays, il faut tout de même rester vigilants.

Le marché allemand est leader dans divers secteurs comme le mentionne Júlia et l’on peut mettre en exergue le secteur des machines, de l’automobile, chimique, pharmaceutique, technologique, biotechnologique mais aussi agroalimentaire et environnemental. Pour obtenir des résultats probants sur le marché allemand il faut placer la barre des exigences très haute.

Les clés du succès, énumérées par la consultante spécialisée dans le secteur allemand sont : un travail constant, offrir des services de qualité, être ponctuel, prendre en compte les facteurs culturels et savoir les appliquer. Elle fait référence à des exemples classiques comme le fait d’être ponctuel à une réunion ainsi qu’à la différence d’état d’esprit lors d’une prise de décision ou d’exécution d’une tâche concrète. Sans généraliser ni émettre de jugement, voici quels sont les facteurs que doivent connaitre et appliquer tous ceux qui désirent exporter en Allemagne.

Pour finir, si le moment n’est pas encore venu pour votre entreprise de s’initier dans un processus à l’export, la bonne nouvelle est que ce n’est pas le dernier recours. Etant donné que l’Espagne est en Europe une référence importante en matière d’industrie grâce à des produits compétitifs et des exportations en volume importantes vers d’autres pays tiers, la solution se trouve peut être sur d’autres marchés ou bien même sur le marché national. Les investissements en formation et infrastructures sont toujours les bienvenus et sont d’une grande aide, et bien que les BRIC soient actuellement très en vogue, il faut prendre en compte la proximité des pays voisins ainsi que les facteurs culturels quand arrive le moment d’exporter.