Tag Archives: Le marché des vêtements pour enfants

Le marché des vêtements pour enfants en France

foto roba infantil 300x200

Chez ITC, nous vous fournissons des informations claires et fiables sur le commerce extérieur, vous simplifiant ainsi le travail de terrain lors de l’ouverture ou la conquête de marchés internationaux.

La mode pour enfants en France est constituée de deux segments bien différents : les habits pour bébés (allant de 0 à 2 ans) et le marché du vêtement pour enfants à proprement dit (de 2 à 14 ans). 

La demande de mode enfant en France est actuellement supérieure à 1,12 milliards d’euros, ce qui fait de ce secteur l’un des plus dynamiques du prêt-à-porter français. Le taux de natalité en France est le plus élevé d’Europe et l’on estime à 666€ les dépenses moyennes allouées aux vêtements d’un bébé durant les deux premières années de sa vie. Il s’agit donc d’un secteur attractif, qui l’est aussi pour les marques de haut-de-gamme et de luxe. On retrouve aussi l’aspect dynamique de ce secteur sur la partie e-commerce.

Dans la catégorie des vêtements pour bébés, on retrouve les produits suivants : des t-shirts, polos, jerseys. La catégorie mode infantile est composée des vêtements pour petites filles, de pantalons (pour filles et garçons), des combinaisons et des ensembles. Les tissus sont aussi très divers, bien que le plus utilisé soit le coton.

Il existe une prédominance des réseaux de magasins spécialisés (franchises, réseaux de regroupements de boutiques en centrales d’achats, chaînes spécialisées) et d’autres acteurs plus généralistes qui proposent seulement des prix plus économiques (Carrefour, Kiabi, La Halle…). Les marques généralistes promeuvent aussi leurs branches spécialisées, comme la Halle Enfants.

Les jeunes designers essayent aussi de se frayer un chemin dans ce milieu. La concurrence entre les acteurs clés est très forte.

Le sous-secteur de la confection de vêtements pour bébés offre aujourd’hui de belles opportunités, en relation avec le développement général du secteur de la puériculture. Les marques luttent pour gagner des parts de marché et fidéliser les nouveaux clients en élargissant leur cible aux adolescents et jeunes adultes (Jacadi, Bonpoint, Petit Bateau). De cette manière, les marques qui jusqu’ici étaient spécialisées en confection de vêtements pour enfants, tentent de se positionner en spécialiste de la confection de vêtements pour bébés. ID Kids et Babycare de Orchestra en sont de bons exemples.

Quand à la distribution, les principaux canaux pour la mode infantile sont les chaînes de magasins et les grandes surfaces. Les petites boutiques spécialisées sont, en générale, associées en centrales d’achats, ce pourquoi elles ont une grande capacité de négociation avec les fournisseurs. Dans les deux cas, les agents commerciaux jouent un rôle important.