Études De Marché International

L‘innovation commerciale à l’ère des nouvelles technologies

L’émergence de nouvelles technologies sur les marchés bouleversent les modèles de gestion commerciale traditionnels

Nouvelles technologies et innovation commerciale - ITC

Le développement des nouvelles technologies sur les marchés a généré un écosystème d’entreprises, de spin off et de startups qui est en train de révolutionner le monde des affaires.

Avec l’émergence de cet écosystème, les modèles de gestion commerciale sont en effet en train de changer du tout au tout. Tout d’abord, de nouveaux produits apparaissent, très innovants et très avancés, qui reposent sur l’intelligence artificielle, le BigData et la technologie des capteurs. Par ailleurs, ce marché est à destination d‘une clientèle omnicanale plus informée et plus exigente.

 

De plus, les secteurs traditionnels comme l’industrie et l’énergie se sont réinventés en intégrant des technologies transversales comme la robotique, la biotechnologie, la mobilité électrique ou encore le concept de smart city. Ceci ajoute une nouvelle dimension aux produits commercialisés, aux chances de pénétrer certains marchés et ainsi à celles d’approcher certains prospects.

les entreprises CONFRONTÉES a ces ÉVOLUTIONS tout en manquant de RESSOURCES

Beaucoup de ces sujets d’innovation concernent des entreprises qui n’ont ni la capacité, ni le temps, ni la qualification pour implanter ces protocoles et ces outils nécessaires à la commercialisation de leurs produits. Ils ont découvert par nécessité, comme d’autres entreprises de plus grande taille qui cherchent à innover, que le partage de connaissances de spécialistes ayant une grande expérience dans des secteurs et des marchés divers a un impact direct sur les ventes. C’est dans ces entreprises de moyenne et grande taille que la combinaison des ressources propres et de la délocalisation commerciale obtiennent les meilleurs résultats.

Le défi de ces organisations sur un marché de plus en plus complexe et concurrentiel consiste à aligner tous les départements autour d‘une culture centrée sur le client, qui agit comme un facteur amplificateur, génère un engagement et parvient à conquérir leur fidélité. Il s’agit également de donner aux différents secteurs d’activité les ressources et les outils nécessaires pour travailler sur la communication de leurs produits. A partir d’une vision 360, on peut leur permettre de faire passer un message clair, concis et simple qui met en évidence les attributs fondamentaux du produit.

Adapter sa STRATÉGIE commerciale

Il ne faut pas non plus oublier que, tout comme les nouvelles technologies nécessitent des mises à jour constantes, la stratégie commerciale doit innover dans les systèmes et les processus pour ne pas tomber dans l’obsolescence. La mise en œuvre d’outils spécialisés peut nous amener à capitaliser sur les milliers de données dont nous disposons et à les transformer en informations stratégiques nous permettant de mieux connaître le client et le marché.

De plus en plus d’entreprises externalisent l’activité commerciale et font appel à des consultants commerciaux possédant une expérience confirmée dans la commercialisation de produits innovants dans des secteurs avancés.


Nous pouvons vous aider

Chez International Team Consulting, conseil commercial et international spécialisé dans les secteurs industriel et technologique, nous avons aidé des centaines d’entreprises en Espagne, en France, en Allemagne, en Angleterre ou au Maroc, entre autres, à présenter leurs innovations sur le marché et à identifier des cibles et des niches que nous identifions au préalable et qui supposent le développement horizontal de leurs affaires.

Exporter en Allemagne : les secteurs industriels clés

Le Ministère Fédéral de l’Economie et de l’Energie allemand a publié un document intitulé « Stratégie Industrielle Nationale pour 2030 – Directives stratégiques pour une politique industrielle allemande et européenne », qui présente l’ébauche d’une stratégie pour le secteur industriel au niveau allemand et européen et qui identifie les secteurs industriels clés, tant nationaux qu’internationaux.

Objectif:

Le principal objectif de cette stratégie est d’aider à retrouver et garantir l’excellence économique et technologique, la compétitivité et le leadership industriels au niveau national, européen et mondial pour tous les domaines identifiés, par le biais d’une solide collaboration entre les partenaires économiques. Ceci est une première condition essentielle à l’apparition de résultats économiques collectifs en Allemagne et pour que les emplois et la prospérité des citoyens soient assurés et puissent croitre à long terme.

Objectifs principaux:

  • Une expansion graduelle de la contribution de l’industrie à la valeur ajoutée brute de 23% à 25% en Allemagne et de 20% au sein de l’Union Européenne d’ici 2030.
  • Cet objectif doit être atteint par le biais de l’économie de marché, le marché privé, l’auto-responsabilité et, si possible, sans l’intervention de l’Etat. Pour certains cas exceptionnels, l’intervention de l’Etat peut être justifiée ou même s’avérer nécessaire si elle permet d’éviter de majeurs inconvénients pour l’économie et le bien-être des nations.
  • Cette stratégie devrait contribuer à l’apparition d’une économie sociale de marché globale qui pourra conduire à plus d’activités de marché et de prospérité pour tous à long terme.

Champs d’action principaux:

Exporter en Allemagne : les secteurs industriels clés

 

Un des principaux champs d’action de la « Stratégie Industrielle Nationale pour 2030» est le renforcement des technologies clés comme la digitalisation, l’intelligence artificielle et la production de batteries.

Seuls ceux qui possèdent et contrôlent le marché des nouvelles technologies pourront concurrencer de manière pérenne les marchés mondiaux.

Les autres champs d’action:

  • Renforcer la classe moyenne industrielle
  • Mobiliser plus de capitaux à risque pour les investissements à risque
  • Prôner l’ouverture des marchés, le renforcement du multilatéralisme (en incluant la modernisation de l’OMC) et se mobiliser pour l’homogénéisation des normes au niveau international (« égalité des chances »)
  • Promouvoir et préserver la souveraineté technologique
  • Améliorer les conditions de bases (par exemple le prix de l’énergie, des impôts et des cotisations sociales)
  • Réviser la législation au niveau des aides étatiques et de la concurrence

Voici les  secteurs industriels clés au niveau desquels l’Allemagne a été et continue d’être leader:

  • Les industries de l’acier, du cuivre et de l’aluminium
  • L’industrie chimique
  • L’ingénierie mécanique et des sites industriels
  • L’automobile
  • L’industrie optique
  • Les dispositifs médicaux
  • Le secteur des technologies vertes
  • L’industrie de la défense
  • L’industrie aérospatiale
  • La fabrication additive (impression 3D)

Nous pouvons vous aider

Chez International Team Consulting, nous développons un important know-how du secteur industriel et depuis 1995 nous soutenons près d’une centaine d’entreprises industrielles espagnoles, françaises, allemandes, anglaises, américaines, marocaines, italiennes et portugaises dans leur processus d’exportation à destination des marchés internationaux.

Contactez nos consultants en conseil international afin d’obtenir plus d’informations sur nos services  de ventes à l’export pour les entreprises industrielles sur des marchés internationaux.


Sources :

« Stratégie Industrielle Nationale pour 2030 – Directives stratégiques pour une politique industrielle allemande et européenne », Ministère Fédéral de l’Economie et de l’Energie allemand

Wirtschaft stärken, Zukunft sichern, article du Ministère Fédéral de l’Economie et de l’Energie allemand

Exporter en France : les secteurs industriels clés

Industrie en France : les secteurs clésLa Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS), renommée en 2014 Direction Générale des Entreprises, a récemment publié un rapport qui présente les 34 plans d’action prioritaires de ces prochaines années pour redresser le secteur industriel français. Ce rapport identifie les secteurs industriels clés de l’industrie française.

Selon le cabinet McKinsey, ces projets sont très prometteurs en termes de croissance et d’emplois. D’après les dernières estimations, ils permettront la création de 480 000 emplois et généreront 45.5 milliards d’euros de valeur ajoutée, dont 40% seront directement dus aux stratégies d’exportation.

Par le biais de l’ancienne DGCIS, le ministère de l’Economie et des Finances souligne qu’il est essentiel de créer de réelles synergies entre les différentes forces productives du pays pour le renouvellement de l’industrie française. Il faut notamment renforcer la collaboration entre les chercheurs, les ingénieurs, les concepteurs, les opérateurs et les chefs d’entreprise.

Tout en prônant la modernisation et l’innovation continues de l’industrie française, le ministère attribuera ses ressources en priorité aux secteurs suivants :

  • Les énergies renouvelables
  • Les voitures autonomes, avec une consommation inférieure à 2 litres aux 100km
  • Les stations de recharge électrique
  • L’autonomie et la puissance des batteries
  • Les véhicules autonomes (sans conducteur)
  • Les avions électriques et nouvelle génération
  • Les dirigeables charges lourdes
  • Les logiciels et systèmes embarqués
  • Les satellites à propulsion électrique
  • Les trains du futur à très grande vitesse
  • La plaisance et le nautisme écologique
  • Les Textiles intelligents (e-textiles)
  • L’industrie du bois
  • Les matériaux verts et recyclables
  • La rénovation thermique des bâtiments
  • Les réseaux électriques intelligents (Smart Grids)
  • La gestion de la qualité et de la pénurie d’eau
  • La chimie verte et les biocombustibles
  • La biotechnologie médicale
  • L’e-santé, la digitalisation de la santé
  • Les équipements médicaux et les nouvelles technologies de la santé
  • Les produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable
  • Le Big Data
  • Le Cloud Computing (informatique dématérialisée)
  • L’e-learning (formations en ligne)
  • La souveraineté numérique
  • Les nanotechnologies
  • Les objets connectés
  • La réalité augmentée
  • Le sans contact
  • Les superordinateurs
  • La nanoélectronique
  • La robotique
  • La cybersécurité
  • L’usine du futur

Nous pouvons vous aider

Chez International Team Consulting, nous développons un important know-how du secteur industriel et depuis 1995 nous soutenons près d’une centaine d’entreprises industrielles espagnoles, françaises, allemandes, anglaises, américaines, marocaines, italiennes et portugaises dans leur processus d’exportation à destination des marchés internationaux.

Contactez nos consultants en conseil international afin d’obtenir plus d’informations sur nos services de vente à l’export pour les entreprises industrielles sur des marchés internationaux.


Source

La nouvelle France industrielle, DGCIS

Le secteur aéronautique au Maroc : un marché en plein essor

Au Maroc, le secteur aéronautique est en plein essor. Au cours des cinq dernières années, ce secteur a enregistré une croissance annuelle de 20%, soit une valeur totale de 1.2 milliards d’euros. Beaucoup d’acteurs de ce secteur choisissent alors le Maroc pour développer leur développement à l’international et plus précisemment leurs stratégies d’exportation.

Leader de la sous-traitance Aeronautique

Le Maroc s’est positionné comme l’un des marchés phares de la sous-traitance au sein du secteur aéronautique. Ce marché est leader en ce qui concerne les domaines suivants par exemple :

  • Le cablâge
  • La mécanique
  • La chaudronnerie
  • Les composants
  • Les assemblages mécaniques

Quelles entreprises du secteur aéronautique s’implantent au maroc ?

Le secteur aéronautique au Maroc est en plein essor

L’implantation de BOMBARDIER confirme l’importance et le potentiel du marché aéronautique au Maroc. Elle a été rendue possible grâce à un investissement initial de 200 millions d’euros et a généré 850 emplois directs ainsi que 4400 emplois indirects. D’autres géants de l’aéronautique se sont par la suite implantés sur ce marché, comme EATON, AEROLIA, HEXCEL, ALCOA et STELIA. Outre les sociétés précédemment citées, 130 entreprises du secteur aéronautique se sont installées au Maroc au cours des 15 dernières années.

On compte certains leaders comme par exemple : EADS, BOEING, SAFRAN, LISI AEROSPACE, LE PISTON FRANÇAIS, DAHER, SOURIAU, RATIER FIGEAC, EATON et LES ATELIERS DE LA HAUTE GARONNE.

Comment pouvons-nous vous aider? 

Chez International Team Consulting, nous développons un important know-how du secteur industriel et depuis 1995 nous soutenons près d’une centaine d’entreprises industrielles espagnoles, françaises, allemandes, anglaises, américaines, marocaines, italiennes et portugaises dans leur processus d’exportation à destination des marchés internationaux.

Nous disposons d’une grande connaissance du secteur aéronautique, et sommes extrêmement bien connectés au gouvernement et à l’industrie. Si vous souhaitez être accompagné au cours de votre introduction commerciale ou de votre implantation à l’étranger, n’hésitez pas à contacter nos consultants en commerce international.