Tag Archives: exporter Allemagne

Les secteurs industriels clés en Allemagne

Le Ministère Fédéral de l’Economie et de l’Energie allemand a publié un document intitulé « Stratégie Industrielle Nationale pour 2030 – Directives stratégiques pour une politique industrielle allemande et européenne », qui présente l’ébauche d’une stratégie pour le secteur industriel au niveau allemand et européen et qui identifie les secteurs industriels clés, tant nationaux qu’internationaux.

Objectif:

Le principal objectif de cette stratégie est d’aider à retrouver et garantir l’excellence économique et technologique, la compétitivité et le leadership industriels au niveau national, européen et mondial pour tous les domaines identifiés, par le biais d’une solide collaboration entre les partenaires économiques. Ceci est une première condition essentielle à l’apparition de résultats économiques collectifs en Allemagne et pour que les emplois et la prospérité des citoyens soient assurés et puissent croitre à long terme.

Objectifs principaux:

  • Une expansion graduelle de la contribution de l’industrie à la valeur ajoutée brute de 23% à 25% en Allemagne et de 20% au sein de l’Union Européenne d’ici 2030.
  • Cet objectif doit être atteint par le biais de l’économie de marché, le marché privé, l’auto-responsabilité et, si possible, sans l’intervention de l’Etat. Pour certains cas exceptionnels, l’intervention de l’Etat peut être justifiée ou même s’avérer nécessaire si elle permet d’éviter de majeurs inconvénients pour l’économie et le bien-être des nations.
  • Cette stratégie devrait contribuer à l’apparition d’une économie sociale de marché globale qui pourra conduire à plus d’activités de marché et de prospérité pour tous à long terme.

Champs d’action principaux:

Un des principaux champs d’action de la « Stratégie Industrielle Nationale pour 2030» est le renforcement des technologies clés comme la digitalisation, l’intelligence artificielle et la production de batteries. Seuls ceux qui possèdent et contrôlent le marché des nouvelles technologies pourront concurrencer de manière pérenne les marchés mondiaux.

Les autres champs d’action:

  • Renforcer la classe moyenne industrielle
  • Mobiliser plus de capitaux à risque pour les investissements à risque
  • Prôner l’ouverture des marchés, le renforcement du multilatéralisme (en incluant la modernisation de l’OMC) et se mobiliser pour l’homogénéisation des normes au niveau international (« égalité des chances »)
  • Promouvoir et préserver la souveraineté technologique
  • Améliorer les conditions de bases (par exemple le prix de l’énergie, des impôts et des cotisations sociales)
  • Réviser la législation au niveau des aides étatiques et de la concurrence

Voici les  secteurs industriels clés au niveau desquels l’Allemagne a été et continue d’être leader:

  • Les industries de l’acier, du cuivre et de l’aluminium
  • L’industrie chimique
  • L’ingénierie mécanique et des sites industriels
  • L’industrie automobile
  • L’industrie optique
  • L’industrie des dispositifs médicaux
  • Le secteur des technologies vertes
  • L’industrie de la défense
  • L’industrie aérospatiale
  • La fabrication additive (impression 3D)

Chez International Team Consulting, nous développons un important know-how du secteur industriel et depuis 1995 nous soutenons près d’une centaine d’entreprises industrielles espagnoles, françaises, allemandes, anglaises, américaines, marocaines, italiennes et portugaises dans leur processus d’exportation à destination des marchés internationaux.

Contactez nos consultants en conseil international afin d’obtenir plus d’informations sur nos services  de ventes à l’export pour les entreprises industrielles sur des marchés internationaux.


Sources :

https://www.bmwi.de/Redaktion/DE/Publikationen/Industrie/nationale-industriestrategie-2030.pdf?__blob=publicationFile&v=24

https://www.bmwi.de/Redaktion/DE/Dossier/schwerpunkte-wirtschaftspolitik.html

Exporter en Allemagne : table ronde comment exporter avec succès en Allemagne ?

Exportar a Alemania, tabla redonda en Centrem.

Exporter en Allemagne, Table ronde organisée par Packaging Cluster, Centrem y Cequip.

Le 22 Avril dernier, une table ronde a été tenue dans les locaux du Centre métallurgique à Sabadell, sur  “Comment exporter avec succès en Allemagne» organisé par Cequip, Packaging Cluster et Centrem.

Josep M. Campanera, Directeur du département de promotion International Plametall, était sur place pour accueillir les entreprises participantes et de les inviter à partager leurs expériences liées à l’exportation.

Júlia Farré, consultante à International Team Consulting a présenté en détail les clés pour garantir  le succès et de consolider les ventes à l’exportation, les facteurs à prendre en compte  lors de l’exportation, à valoriser si le produit ou service est exportable, à choisir les pays les plus intéressants et prioriser les marchés, à détecter les canaux d’entrée les plus appropriés, filtrer  et gérer les agents et les distributeurs.

Les  entreprises qui ont assistés à cette journée, sont spécialisées dans l’intégration et la mise en œuvre de la technologie software pour l’ingénierie de la conception, calcul et simulation de  produit et de processus de fabrication (processus de simulation de coulée, injection plastique, le soudage, le forgeage, composite, estampage); fabricant de carton ondulé, des boîtes en carton et d’emballage; fabricants de machines à café; fabricants d’étiquettes auto-adhésives de qualité, manchons et autres emballages; des sociétés leaders dans la technologie de fabrication en clés en main des lignes complètes pour la production de produits à base de viande, etc.

L’Allemagne est le deuxième marché à l’export pour l’Espagne

Julia Farré, consultante en Commerce International, nous a accordé une interview après son intervention à la Chambre de Commerce de Sabadell, portant sur le marché allemand et la recherche d’agents commerciaux dans ce pays.

Le marché allemand est-il intéressant pour les entreprises espagnoles?

C’est effectivement un marché très intéressant. Si l’on regarde les statistiques du commerce extérieur, l’Allemagne est le deuxième marché de destination des exportations espagnoles juste derrière la France. Le tissu industriel allemand est très fort, très structuré et l’Allemagne est le pays d’exportation par excellence, il lui faut donc importer des produits dans des secteurs tels que l’automobile, la chimie, les machines-outils ou encore le secteur pharmaceutique. Le pouvoir d’achat élevé fait également de l’Allemagne un grand importateur de produits alimentaires et de vins espagnols. Il y a donc des opportunités à saisir, que ce soit dans le secteur industriel ou dans celui des produits de consommation. Les entreprises espagnoles voient en l’Allemagne un marché rigide avec des perspectives de développement très limitées.

Malgré cela, le marché allemand a-t-il du potentiel?

Il est difficile de s’y faire une place, toutefois les exemples de PME espagnoles ayant réussi à entrer et à se développer sur le marché allemand sont nombreux. Pour cela, ces entreprises ont du s’adapter, tant au niveau des produits que des services ou de la logistique. Le produit, le prix et la qualité de services sont les éléments clés à prendre en compte. Mais l’adaptation doit aussi être culturelle. Parler l’allemand est évidemment un avantage.

Quelles sont les principaux obstacles à surmonter?

Le marché allemand est extrêmement exigeant et rigoureux. Les entreprises se doivent d’être solides, constantes et cohérentes. Aucun écart n’est toléré.

En tant que chef d’entreprise, pourquoi devrais-je miser sur l’Allemagne pour exporter?

L’Allemagne est le moteur économique de l’Europe, c’est un marché qui compte, il est donc impossible de le négliger. Même s’il est exigeant, c’est un marché sûr qui offre des perspectives de croissance. L’Allemagne est stable sur le politique comme sur le plan économique. De plus le fonctionnement des exportations et les méthodes de travail sont très proches de ce qui se fait en Espagne : les modes et les conditions de paiement sont similaires, nous partageons la même monnaie…

Pourquoi l’économie allemande résiste-t-elle mieux à la crise?

L’Allemagne a, depuis des décennies, misé sur les exportations et l’innovation. La Bavière exporte, par exemple, trois fois plus que la Catalogne alors que ces deux régions ont une population et un tissu industriel similaires. Le pays continue à produire et à acheter en grande quantité et ce malgré les délocalisations auxquelles il a du faire face. L’Allemagne entretient par ailleurs des relations étroites avec l’ensemble de ses voisins, aussi bien à l’Ouest qu’à l’Est.

Y-a-t-il une méfiance vis-à-vis des produits espagnols?  

Il est vrai qu’il  y a une vingtaine d’années, les allemands voyaient l’Espagne comme un pays peu sérieux. Mais aujourd’hui les choses ont changées. Les entreprises espagnoles doivent seulement être capables de proposer un service d’une qualité comparable à celle de ses concurrents européens. A partir de là, les opportunités existent.

Quel est l’impact de la conjoncture économique actuelle?

Certains de nos clients allemands ont peur de trouver les bars vides et les boutiques à l’abandon en arrivant en Espagne, à cause de ce qu’ils voient ou entendent dans les médias à propos de notre pays. Lorsqu’ils arrivent ici, ils sont surpris de constater que les restaurants sont toujours pleins. Ils ont, toutefois, conscience que nous traversons une période difficile et qu’ils doivent le prendre en compte. Cela créé nécessairement un climat de méfiance, mais je pense qu’il ne faut pas céder au catastrophisme. Les ventes en Allemagne augmentent, en effet, d’années en années. Les entreprises allemandes doivent seulement faire un effort supplémentaire pour aller au-delà de l’image et des clichés qui circulent à propos de notre pays.